Déclaration de divorce au Registre de la population

Si vous êtes ressortissant(e) finlandais(e) divorcé(e) à l’étranger, vous devez communiquer votre nouvelle situation familiale au Registre de la population en Finlande.

En principe, tout jugement de divorce déclaré dans un État étranger est reconnu en Finlande sans aucune confirmation complémentaire. Le cas échéant, le tribunal de première instance d’Helsinki peut, à la demande, vérifier si le jugement de divorce prononcé dans un État étranger est reconnu en Finlande.

Divorces dans l’Union européenne

Tout divorce accordé dans l’Union européenne à partir du 1er mars 2001 est légal en Finlande tel quel, s’il est assorti du certificat conforme aux dispositions de l’UE. Le certificat est délivré par l’autorité ayant accordé le divorce et il n’a pas besoin d’être traduit.

Divorces dans d’autres États

Pour tout autre jugement de divorce, vous devez présenter le document d’origine ou sa copie conforme établie dans le pays d’origine, et le jugement doit également être légalisé d’une manière appropriée. Le jugement doit être traduit en finnois, suédois ou anglais. Au cas où cette traduction serait faite à l’étranger, elle doit également être légalisée. La traduction faite par un traducteur autorisé en Finlande est valide telle quelle.

A qui le jugement doit-il être adressé ?

Vous pouvez déposer le jugement de divorce  dans une représentation diplomatique finlandaise, pour qu’il soit acheminé en Finlande, ou l’envoyer vous-même à l’adresse de Länsi-Suomen maistraatin Pietarsaaren yksikkö (PL 26, 68601 Pietarsaari) ou à la Maistraatti de votre dernière commune de résidence.