L’Egypte et la Finlande travaillent à une plus grande égalité des sexes au sein des forces de maintien de la paix

L’Egypte et la Finlande travaillent à une plus grande égalité des sexes au sein des forces de maintien de la paix

Le Centre de formation du Caire sur le règlement des conflits et le maintien de la paix en Afrique (CCCPA) et le Centre finlandais de gestion des crises (CMC) ont un projet commun en Egypte visant à assurer une formation des personnels chargés de participer à des opérations de maintien de la paix.

Photo: Marja-Leena KultanenFoto: Marja-Leena Kultanen

Ces personnels comprennent des forces de maintien de la paix, des forces de police et d’autres personnels civils, originaires d’Egypte ou d’autres pays engagés dans des actions de maintien de la paix.

Le but de cette formation est d’accroître la sensibilisation en matière d’égalité des sexes et de favoriser la prise de responsabilité des femmes dans les tâches de maintien de la paix en faisant avancer l’application de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité. Ce projet institutionnel de renforcement des capacités tend à renforcer la capacité du CCCPA à assurer une formation de haut niveau pour l’égalité des sexes.

Placé sous l’autorité du ministère finlandais de l’Intérieur, le CMC coopère depuis 2010 avec le CCPA dans le domaine concerné. Le projet, programmé pour une période de 3 ans, est doté d’un budget total de 794.423 euros, une somme que la Finlande est seule à abonder.